Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Interview de David Tournay

Interview réalisé par Sébastien Fardet le 26/09/2007


Sébastien FARDET : David, connaissiez-vous « Fort Boyard » avant d´y participer ?
David TOURNAY : Oui bien sûr je connais « Fort Boyard ». Je regardais avec ma famille quand j'étais petit. C’était un rêve d'enfant de le faire et qui s’est réalisé.

S.F. : Comment avez-vous été contacté pour participer à cette émission ?
D.T. : J'ai été contacté par la directrice du casting (Chantal) pour être invité tout simplement à cette émission, suite à la réussite de notre série qui s'appelle « Foudre ».

S.F. : Pouvez-vous nous parler de la préparation / du briefing avant l'émission ?
D.T. : Alors le briefing à « Fort Boyard » c’est un long moment. Vous ne savez pas ce qui va vous attendre et personne ne vous le dit. Mais on vous montre des images de tous les jeux qui existent. Pendant qu’on fait connaissance avec tous les autres participants - ça je précise c’est le premier briefing - car ensuite, suit celui où ça devient intéressant car on vous explique tous les jeux que l’équipe va faire pour qu’il n y ait pas de malentendu (pour qu’une fois dans le jeu, personne ne dise j’ai rien compris et qu’on ressorte sans avoir essayé). C’est comme si vous y étiez déjà. Le stress est à son comble et après on vous jette dans la cage aux lions.

S.F. : Connaissiez-vous personnellement les membres de votre équipe avant ?
D.T. : Non mis à part Mouni FARRO que je connaissais, car c’est ma collègue dans « Foudre », je ne connaissais personne d'autre. En revanche, je me suis bien lié d'amitié avec Priscilla et Nassim BOUTELIS qui sont de grands amis désormais.

S.F. : Quel a été votre sentiment lorsque vous avez mis les pieds sur le « vaisseau de pierre » ?
D.T. : Une seule idée : ça y est l'aventure commence… il faut se mettre dedans.

S.F. : Pouvez-vous revenir sur la journée du tournage ?
D.T. : La journée du tournage était une journée riche en émotion, avec énormément de compétition. C’était très dur physiquement en ce qui me concerne. Mais un vrai bonheur, avec beaucoup de suspense et une grosse peur de perdre. Mais ça n’a pas été le cas heureusement.

S.F. : Y´avait-il des épreuves et / ou aventures que vous ne vouliez absolument pas avoir à faire ?
D.T. : Non mais par contre moi j’aurais voulu faire les araignées et autres, car je trouve ça vraiment bien à faire. On en a tous un peu peur et c’est un autre travail à faire sur soi-même.

S.F. : Quel personnage vous a le plus marqué ?
D.T. : Le chinois pour son charisme, il fait assez peur ce mec et c’est vrai que tu as envie de lui dire : mon vieux, tu fais peut être peur mais j'ai envie de me mesurer à toi (rires).

S.F. : Quelles sont les qualités qui vous ont servi pour le jeu ?
D.T. : Mes qualités physiques, le fait d'avoir fait du sport en semi-professionnel m'a bien servi, car pour moi les épreuves n'étaient pas de la tarte.

S.F. : Au contraire, quelles peurs vous ont desservi ?
D.T. : A vrai dire, je n’ai pas vraiment de peur donc je pense que rien ne m'a desservi car je suis un fonceur... après heureusement que l’on n’est pas dans « Fear Factor » où on doit manger des insectes et tout ce qui va avec.

S.F. : Quelle partie du jeu vous a le plus marqué ?
D.T. : Le plus marquant je pense que c’est l'arrivée dans le Fort car on ne visite pas, on est lancé dedans directement et on se dit : « Waouu ! Ca veut dire que le jeu commence là ?! » Et la concentration suit derrière.

S.F. : Quels souvenirs gardez-vous de cette aventure ?
D.T. : Un souvenir agréable et inoubliable, une aventure humaine où on doit se donner à fond pour remporter cette victoire. En deux mots : à revivre.

S.F. : Pouvez-vous nous résumer l´aventure « Fort Boyard » en quelques mots ?
D.T. : L'aventure « Fort Boyard » en quelques mots : un rêve d'enfant pour beaucoup qui se réalise. Une récompense à mon métier et vraiment un moment de plaisir sur le Fort avec une équipe géniale.

S.F. : Avez-vous gardé contact avec votre équipe ?
D.T. : Oui j’ai gardé contact avec quelques personnes de l’équipe dont Mouni FARRO évidemment, Nassim BOUTELIS, Prissou (Priscilla) et Yoann SOVER qui sont de formidables amis.

S.F. : Seriez-vous prêt à revenir sur le Fort dans quelques années ?
D.T. : Oui, même l’année prochaine, je vais faire ma demande (rires).

S.F. : Cette année, la Pologne est venue tourner sa propre version de « Fort Boyard ». Vous qui êtes d’origine polonaise, auriez-vous aimé participer à cette version ?
D.T. : La version polonaise, oui bien sûr mais ils sont costauds les Polonais. Mais ma famille en Pologne m’aurait vu.

S.F. : Cet été nous vous avons revu dans la saison 1 puis vu dans la saison 2 de la série « Foudre », quels sont vos projets à venir ?
D.T. : La saison 3 de « Foudre ». Les projets qui viendront à moi seront bien étudiés et je suis ouvert à les recevoir, bien sûr ça vient déjà. Pour le moment, concentration sur la saison 3 de « Foudre » qui va être encore plus détonante que la 1e et la 2e saison.

S.F. : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?
D.T. : Merci pour cette interview, elle m’a fait très plaisir et j’espère qu’elle sera lue.



Interview réalisée par Sébastien FARDET le 26 septembre / 7 octobre – Un énorme merci à David pour nous avoir accordé cette interview et pour sa grande gentillesse.

© Photo France 2 / Jean PIMENTEL

© 2008 – www.fort-boyard.fr – en collaboration avec http://david-tournay.ovh.org - Tous droits réservés – Reproduction partielle ou intégrale interdite -

Commentaires

Informations

Le comédien David TOURNAY - qui interprète le rôle de « Léo » dans la série à succès de France 2 : « Foudre » - nous livre ses impressions sur son aventure à « Fort Boyard », entretien…

Vous pouvez retrouver toute l’actualité de David sur son site officiel : http://david-tournay.ovh.org Ou sur son myspace : http://www.myspace.com/davidtournay Ou encore sur son blog consacré à la série « Foudre », où il vous délivre ses secrets de tournage : http://blog.france2.fr/Carnetdetournage

Copyright © 2006-2019, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.