Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Interview de Audrey Chauveau

Interview réalisé par Charlotte David le 14/08/2013


Fort-Boyard.fr : Bonjour Audrey. Vous avez participé pour la deuxième fois à Fort Boyard (Audrey a déjà participé en 2011 dans l’équipe de Bruno Guillon ndlr). Cette nouvelle participation émane-t-elle de votre volonté ou vous l’a-t-on proposé ?

Audrey Chauveau : On me l'a proposé une nouvelle fois tout simplement, et en général participer à des émissions, je suis partante.

F-B.fr : Connaissiez-vous tous vos coéquipiers avant votre participation ?

A.C. : Je ne connaissais personnellement ni Florent Peyre ni Nadège Lacroix. En revanche j'avais déjà invité Les Lascars Gays dans mon émission Dance Street.

F-B.fr : Votre aventure débute avec l’épreuve de la Cloche, vous ayant permis de décrocher la première clé pour votre équipe. Vous sembliez plutôt à l’aise. Si vous deviez refaire cette épreuve, pensez-vous que tirer sur la corde avec vos coéquipiers serait une situation enviable ou resteriez-vous sur la Cloche ?

A.C : Je n'étais pas si à l'aise que ça ! Je n'ai pas l'habitude d'être pendu dans le vide. Et à choisir, oui, je préférerai la place de mes coéquipiers, mais il faut bien y passer, dans le Fort c'est le principe.

F-B.fr : Concernant l’épreuve du Bizutage, redoutiez-vous avec votre coéquipier Hugues le contenu des boîtes ?

A.C : Oui bien sûr. Mais sur le coup, on est tellement pris au jeu que l'on n’y pense pas forcément. C'est au moment où la première s'ouvre que l'on est dégoûté.

F-B.fr : Vous enchaînez par la suite avec l’épreuve du Vélibérateur, épreuve qui pour l’instant d’après les diffusions déjà passées n’avait pas encore été réussie hormis par vous-même. Quelle est selon vous la principale difficulté de cette épreuve ?

A.C. : J'ai horreur de ça ! Je redoutais les épreuves qui peuvent déclencher de la claustrophobie. Et bien sûr j'y ai eu le droit ! Le fait d'être oppressé par l'environnement de la grotte immergée complique les choses pour respirer normalement. Je pense qu'il ne faut pas paniquer, essayer en tout cas, et surtout pédaler comme une brute. C'est l'épreuve qui m'a le plus angoissée donc je ne suis pas peu fière de l'avoir réussi, qui plus est si je suis la 1ère à l'avoir remportée.

F-B.fr : Vous êtes prête, d’après nos informations, à dépasser vos limites en participant à Fort Boyard. Pourriez-vous comme Patrice Laffont participer à l’épreuve du Plateau si vous retentez l’aventure Fort Boyard un jour ou craignez-vous les bestioles ?

A.C. : Je ne suis pas vraiment impatiente de me confronter à des bestioles ! Je préfère les épreuves physiques ! Et puis Patrice est très fort pour ça.

F-B.fr : Vous avez échappé à un passage en Salle du Jugement. Chacun des défis se jouant dans cette salle requiert de l’adresse. Ces défis vous semblent-ils abordables ?

A.C. : Oui je pense mais c'est toujours pareil il faut réussir à se concentrer suffisamment. La 1ère année j'ai dû passer une épreuve d'adresse pour sortir de prison, je ne l'ai réussi qu'au 3ème essai ... Je tremblais comme une feuille.

F-B.fr : Comment avez-vous vécu avec vos coéquipiers l’attente durant les défis réalisés en Salle du Jugement ?

A.C. : Tout passe assez vite. On est pressé d'arriver à la fin !

F-B.fr : Vous avez ouvert le bal des aventures avec l’aventure du Saut de l’ange. A la base, avez-vous peur du vide ?

A.C. : Je ne suis pas forcément très à l'aise. Mais pour les enfants malades on doit faire de son mieux ! J'ai revu les images et bizarrement je ne me souvenais pas de tout, je devais être dans un état second... Quelle aventure !

F-B.fr : Si vous deviez décrire cette aventure en un seul mot, quel serait-il ?

A.C : Physique !

F-B.fr : Retenteriez-vous un saut dans le vide d’une telle ampleur si on vous le propose ?

A.C : Non je ne pense pas. Sauter à l'élastique ça ne m'a jamais attiré. Je garde ça pour le Fort !

F-B.fr : Après avoir sauté dans le vide, vous avez vu le droit à un passage au Restaurant de Willy Rovelli, nous ne doutons pas que cela a dû être un véritable challenge pour vous. Quelle sensation en bouche un scorpion frit procure-il ?

A.C : Finalement c'est moins crade que ce que j'imaginais Sans doute parce que c'était frit. Et du coup assez sec. Et puis j'avais déjà mangé des sauterelles et criquets frits pour le Téléthon, c'était assez similaire, en plus rebutant et plus grand malheureusement. Mais je vais garder mon régime alimentaire habituel je vous rassure !

F-B.fr : Avez-vous une voire plusieurs anecdotes à nous dévoiler concernant le tournage de votre émission ?

A.C : Pas spécialement. Mis à part le fait que l'on se marre vraiment beaucoup. On est vite crevé mais on s'amuse beaucoup. C'était cool de faire cette aventure avec Patrice Laffont il est vraiment top !

F-B.fr : Quel meilleur souvenir garderez-vous de votre tournage ?

A.C : Sans doute le Saut de l'ange. Je me suis épatée toute seule ! Et je ne l'aurais jamais fait ailleurs.

F-B.fr : Un de vos coéquipiers a-t-il réussi à vous surprendre ?

A.C : Patrice dans la Fosse aux serpents ! Entre maitrise totale et hurlements, c'était à mourir... J'en pleurais de rire. Il était à fond toute la journée ! J'adore.

F-B.fr : Si l’on vous propose de tester des épreuves ou aventures, quelles seraient-elles ?

A.C : Le Bélier à l'air marrant, la Poutre avec les jets d'eau et puis la Tyrolienne et l'escalade du Fort pour récupérer les indices. Mais point trop n'en faut les gars !

F-B.fr : Si l’on vous propose de retenter à nouveau l’aventure Fort Boyard en 2014 seriez-vous partante ?

A.C : Sans doute oui !

F-B.fr : Dans quelles épreuves ou aventures n’aimeriez-vous pas du tout vous retrouver ?

A.C : Tout ce qui implique la claustrophobie, et les épreuves sous-marines. Ça, ça ne me fait pas rêver du tout !

F-B.fr : Malgré votre parcours sans faute, avez-vous un quelconque regret à formuler quant à votre deuxième participation à Fort Boyard ?

A.C : J'aurai préféré que l'on rapporte encore plus d'argent pour Les Matelots de la vie.

F-B.fr : Souhaitez-vous rajouter quelque chose pour les internautes vous ayant vu à l’œuvre ?

A.C : Juste MERCI ! Pour tous vos messages sur mon Twitter ! Et à bientôt pour la 4eme Saison de Dance Street tous les vendredis soirs à 20h40 sur France Ô !

 

© 2013 – Fort-Boyard.fr – Tous droits réservés – Reproduction partielle ou intégrale interdite

Commentaires

Informations

Animatrice de l’émission Dance Street sur France Ô, Audrey Chauveau a pour la deuxième fois participé à Fort Boyard, dans l’équipe de Patrice Laffont pour défendre les couleurs de l’association « Les Matelots de la vie ».

Cette dernière a gentiment accepté de revenir pour nous sur sa deuxième venue sur le vaisseau de pierre.

Cliquez ici pour accéder à la présentation de l’équipe.

© Photos France Télévisions / Gilles Scarella / Ledroit-Perrin – © Captures d’écran France 2 / ALP

Copyright © 2006-2019, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.