Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Musée de la marine de Rochefort

Le fort, entre projection et réalité

La troisième salle a pour thème « Bienvenue à Fort Boyard ». Cette pièce est là pour nous présenter les différences entre le fort tel qu’il avait été projeté et la réalité.

Pour mieux nous plonger dans l’univers du fort, 3 murs de cette salles ont étés recouverts par des reproductions grand format de plans de profil du fort tel qu’il était prévu en 1850. Le format et la grande qualité de ces images nous permettent d’apprécier les nombreux détails. Il est intéressant de voir sur ces plans que l’allure générale du fort a été épurée par rapport à ce qui avait été initialement prévu (beaucoup d’éléments décoratifs tels que des colonnes, des corniches, ont étés supprimés).

L’une de ces coupes est visible sur l’affiche de l’exposition.

Sur l’un des murs, on retrouve également un plan de masse de chacun des 5 niveaux du fort (soutes, rez-de-chaussée, 1er étage, 2ème étage, terrasse).

Au centre de la pièce, posée sur des blocs de ciment rappelant les pierres du fort, on peut découvrir sous une vitrine, une maquette en pierre du fort. Cette miniature moins détaillée que celle présente dans la première salle, n’est pas dénuée d’intérêt car celle-ci est une coupe en long du fort, ce qui nous permet de mieux découvrir la cour centrale du fort. L’enrochement, le brise lames et le havre de débarquement sont également très détaillés.

Posé à côté de cette maquette, les visiteurs ont la possibilité de feuilleter un livre dans lequel se trouvent de larges reproductions des plans de chaque étage du fort (plans dressés entre 1849 et 1850).

Une porte nous permet de passer à la salle suivante. En fait, la dernière salle est divisée en deux salles par une cloison spécialement érigée pour les besoins de cette exposition.

Le saviez-vous ?

Le fort située en pleine mer n'a pas toujours connu la quiétude régnant plus ou moins lors du tournage des émissions. Certaines vagues pouvant passer par dessus le fort en pleine tempête ! En remontant à l'année 1859, le gardien du fort fût ainsi état des dégâts occasionnés au fort au Garde du Génie.

< Page précédente Page suivante >

Commentaires

Informations

Publication : 24 novembre 2013
Écrit par Thomas Mayrand & Charlotte David

Sommaire

Copyright © 2006-2019, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.